Terre d'éternité

Publié le par Miss Terre

Il existe une Terre, un pays, où une sérénité y est la Reine, il y souffle un vent de neutralité, de calme incontesté. L'on y accède par un chemin, un petit sentié qui se retrouve noyé dans une végétation luxuriante et magnifique. C'est un chemin caché, camouflé. C'est un chemin qui vous mène là où personne n'a jamais été... vers cette Terre d'Eternité.

Une Terre d'Eternité, secrètement sauvegardée.

Un jour j'y suis allé, j'ai décidé de me lancer, serpentant là où presque personne n'osait s'aventurer. Mes pas m'ont guidé, par delà le petit sentié, j'étais comme attirée, aimantée... Puis je me suis retrouvée, isolée, au milieu d'un brouillard rosé, mais pourtant, je restais sereine, au milieu d'un Inconnu qui ne l'était plus. Tout ceci, semblait si incongru.

J'y respirai un doux parfum, une tendre odeur qui se savoure, comme un soleil naissant au levé du jour.

Je fûs emmené par mon instinct, le brouillard se dissipant, tout doucement, comme un cadeau se découvrant à mes yeux émerveillés. Ici, tout respirait la sérénité, tout y était calme et baignant dans une lumière tamisée. Tout était splendide. Un son au loin, me fit entrevoir qu'un court d'eau se complaisait à faire son chemin à travers la plaine mutlicolore qui s'offrait à mes yeux. De gigantesques fleurs formaient une forêt de couleurs et de variétés d'un monde végétale qui était bien caché.

Ce monde d'Eternité, reste aujourd'hui un secret bien gardé... J'y ai accédé, alors que j'étais désanchanté.

Une porte y conduit, se trouvant dans la forêt de mon enfance, par delà le grand pont en ruine, lorsque le brouillard bretonnant s'invite, imbibant l'endroit d'une ambiance mystérieuse et légendaire. Comme pour camoufler cette porte d'un monde à part, où le temps est en suspend. Là où les insectes font dix fois la taille que nous leur connaissons, là où la végétation est si luxuriante qu'elle y est Maîtresse... Là où le soleil y brille constamment, comme pour vous offrir sa force et mettre en lumière que vous n'êtes pas un esprit un égaré, puisque vous l'avez trouvé, ce monde, cette Terre d'éternité.

Cette Terre d'Eternité, que je porte en moi, comme un secret que l'on m'aurait confié.

Publié dans Poètesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article